guadeloupe_rupaireLe dernier post date du 26 Fév.09. Non pas qu'il se passe rien en GUadeloupe!! Héhé! Mais j'avoue avoir décroché des infos, un ou 2 jour. Ben, oui, au final c'est usant d'écouter les vérites et contre vérités de chacun, de chercher à se faire sa propre opinion. C'est usant d'écouter les gens fanatiques du LKP, les suiveurs, les contre.. Et c'est encore plus fatiguant d'écouter, de subir ceux qui n'ont toujours rien compris! ben, oui, il y en a encore.
Mais quand même, j'ai retenu quelques annecdotes.
D'abord celle de cette femme, seule avec ses 2 enfants qui avoue qu'avant la grève, elle allait 2 fois par semaine au centre commercial, pour remplir son frigo. Elle ne se voyait pas fonctioner autrement. Et puis, il y a eu le 20 Janv.09 et la grève générale. Elle a du s'adapter. Elle dit clairement ne pas s'être rendu compte tout de suite du poid des revendications. Les jours passent, et la grève se poursuit. Elle finit par ouvrir les yeux sur ce qui l'entour: les commerçants de quartier, le marché, les pêcheurs, les voisins...Aprés avoir fait ses comptes, la calculette encore chaude, elle appelle radyo tanbou pour apporter son témoignage. Ben, ouais, elle a fait pas mal d'économies pendant la grève. Les enfants se portent bien, ils ont redécouvert les saveurs du pays Guadeloupe.
Et puis que dire de se patron, Max Jasor qui à priori, était un patron comme les autres, avec la tête dans le guidon, s'acharnant au travail, sans connaitre les conditions sociales réelles de ses employés. La grève lui a mis une claque, il l'avoue. Ce mouvement général lui a fait prendre conscience de certaines réalités socio-économiques dans ce pays. Il le promet, il ne sera plus jamais le même patron.
Et pour finir, cet homme politique, JC Malot, conseiller régional, maire de Bouilante, président de l'association des maires. Il dit avoir toujours travaillé pour le peuple, sans relache, des heures et des heures durant. La grève générale est synomyme de mécontentement de la population. Aprés un travail de réflexion, il décide d'abandonner un de ses mandats, afin de travailler autrement. Il veut encore se rapprocher des ses électeurs afin de mieux les servir.
Et puis cette autre jeune femme qui a grandi en France, qui vient en Guadeloupe pour les vacances seulement. Le retour en Guadeloupe lui trotte dans la tête.. Mais bon, voilà quoi!! Elle a passé ses 15 jours de vacances, en Guadeloupe, en plein dans la grève, sur les barrages, dans les meetings. Le jour sd son retour en France, elle me dit: "Geiko, je sais maintenant à quel peuple, j'appartiens, il est de mon devoir de revenir parmis les miens. Je repars préparer mon retour". Ma Sandy,je t'attends avec impatience.
Voilà, je ne sais pas si la finalité du mouvement était de créer un électrochoc dans la population... Mais, pour ceux là en tous les cas, le pari est gagné.
On avance dans les négociations, sur différents points. L'activité économique reprend.. Les 2 gros centres commerciaux restent fermés. Le pari est il vraiment gagné?