SS851366Hum, ça fait un moment que je veux faire ce post... Les mots ne me viennent pas en ce moment. Il fallait pourtant que je le fasse,  ce post ! Important, trop important ! Trop exceptionnel pour la Guadeloupe!

On annonce une expo qui  se déroule jusqu’à mis octobre, dans le hall des locaux de RFO… Hum.. RFO.. Mon RFO et moi, brèf. Apn en poche, je me précipite dans les "jardins de RFO".
Je me dis que c’est peut être l’occasion d’avoir un déclic, de trouver les mots pour vous parler un peu de ce cyclone nommé Hugo.
Ce mois de septembre 2009 marque les 20 ans du passage du cyclone Hugo. Dans la nuit du 16 au 17 septembre 1989, des vents de prés de 300 SS851369kilomètres heure s’abattaient sur l’archipel. On parle d’une dizaine de morts et de 35 000 milles sinistrés, au bas mot. Pour beaucoup, c’est le travail de toute une vie qui est perdu. Evidemment, l’économie est dévastée. Après le passage du cyclone, la débrouillardise pointe le bout de son nez, et la solidarité s’installe durablement. Solidarité des îles voisines, de La Guyane et de la France.
Hugo a marqué les esprits.
La Guadeloupe entière mettra des années avant de se relever d’Hugo.
Et voilà que les mots me manquent à nouveau. Il est temps de terminer ce post, ca manque de style.


J'aurai aimé rendre un témoigne plus poignant à ces hommes et ses femmes qui ont vu leur vie s'envoler en une nuit et qui ont su reconstruire.