p1

Le samedi 16 nomvembre, j'ai pu assister à la première vague du programme de la manifestation littéraire organisée par l'association Prix des Amériques insulaires, "Atlantique Caraïbes". Un peu de littérature ne pourra que me changer de mon quotidien.. La Place de la rénovation se prette bien à l'évènement. 
Ouverture grandiose avec Léonora Miano qui n'est plus à présenter.. Mais quand même. La dernière Lauréate du prix Fémina est venue nous pésenter son dernier roman,"La saison de l'ombre", mais aussi l'ensemble de son oeuvre. 
Je n'avais jamais lu cet auteur. Et là, comme une révélation, J'ai envie de l'écouter, de la découvrir. Je crois aussi que ça fait longtemps que j'ai envie de lire autre chose. D'un coup, il faut que j'acquière ses livres. 
De plus, les échanges avec le public permettent de rentrer au plus profond de ses oeuvres. Tout en douceur, l'auteur explique comment nait un livre, comment elle peaufine. Elle raconte comment elle veut emmener le lecteur à se questionner. Elle nous dit comment elle recherche l'universalité. Oui, ses histoires se déroulent en Afrique, concernent des afrodescendants... Oui, mais quelque soit le pays, les sentiments, les ressentis restent communs au genre humain. Une mère qui pleure son enfant le fait de la même manière, des deux côtés de l'équateur. 
Le fait que l'auteur nous emmène dans son univers, en décodant certains aspects peu être un peu plus difficil d'accès, donne encore plus envie de lire. (Tèl est l'un des objectif de l'association Prix des Amériques insulaires)

J'étais ravie de cette sortie. Nul doute que je vais participer de nouveau à cette manifesttaion, trop peu médiatisée, selon moi. 
Un beau programme attend les passionnés de lecture. Je vous recommande le site internet de l'association. 

 

LaGeiko reviendra plus régulièrement..